Gestion intégrée réseau-STEP-eaux

Sous le sujet « Gestion intégrée réseau d’assainissement, STEP, eaux », le VSA met à disposition des informations, des outils et des méthodes destinées à minimiser la pollution des eaux à l’aide d’une gestion intelligente de l’infrastructure existante. 

Le réseau d’assainissement doit pour cela être géré en temps de pluie et le débit d’eaux usées dirigé vers la station d’épuration ainsi adapté à la capacité momentanée de la station, de sorte à minimiser autant que possible la pollution des eaux. Le débit d’eaux usées traité par la STEP ne doit pas être défini de manière fixe, p. ex. au double du débit par temps sec comme cela est souvent habituel. Au contraire, il convient de traiter autant d’eaux mixtes que possible dans la STEP. Cela permet de réduire nettement les débits d’eaux mixtes déversées dans le réseau d’assainissement. Il en découle une considération intégrée du système complet, c’est-à-dire de la STEP, de la canalisation comme système d’alimentation et du cours d’eau comme « milieu récepteur » des eaux usées épurées et des eaux mixtes déversées. Des exemples d’une telle considération globale ont déjà pu être implémentés avec succès dans divers bassins versants. Un aperçu des projets réalisés sera présenté ici prochainement. Ils se trouvent encore sur un site web séparé. Ils servent d’aide à la motivation au sens de « bonnes pratiques » et doivent inciter les exploitants de réseau d’assainissement et de STEP à considérer l’approche intégrée également dans leur bassin versant.

Des recommandations techniques concrètes sont actuellement en cours d’élaboration dans le cadre d’un projet commun des trois centres de compétence Assainissement urbain, Épuration des eaux et Cours d’eau. Le projet doit définir des méthodes et des prescriptions pour optimiser les performances d’élimination du système global réseau-STEP pour la protection des eaux en cas de temps de pluie. Il répond alors à la question centrale de savoir quels points du système global traitent quel débit d’eaux mixtes et quel débit doit être rejeté. Cela inclut de manière implicite la question de savoir quel débit d’eaux mixtes doit être déversé dans la STEP.